Applications mobiles

Pour faire profiter au grand maximum les utilisateurs de produits sous Windows, Microsoft a développé un outil qui permet de convertir des applications sous iOS au format Windows. Cet outil est notamment dédié aux utilisateurs de smartphones sous Windows 10. Voilà de quoi faire frémir ceux qui souhaiteraient installer plus d’applications sur leurs smartphones.

Windows et applis iOS, le début d’une nouvelle ère

C’est pendant la conférence BUILD 2015 qui a été dédié à Windows 10 que la firme Microsoft a divulgué aux développeurs des outils qui permettent de convertir des applications sous iOS et Android sur une plateforme Windows. Le projet sera baptisé Windows bridge pour iOS si au départ il était connu sous le nom Islandwood.

Les mises à jour vers Windows 10 connaissent aujourd’hui un vrai succès auprès des utilisateurs de produits Microsoft, notamment des Smartphones sous Windows. Vraisemblablement, un succès ne vient jamais seul. La firme Microsoft annonce la sortie d’un outil qui permet de convertir les applications dédiées aux iPhones et iPads, pour être compatibles avec le système d’exploitation Windows 10.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au sein de la communauté hyper connectée. L’engouement
s’est vite fait ressentir auprès des utilisateurs de smartphones sous Windows car non seulement cela serait avantageux pour eux, mais c’est également un atout pour la firme qui va multiplier le nombre d’applications disponibles pour ses produits et qui pourra ainsi attirer plus de développeurs.

Désormais, les applis sous iOS peuvent devenir universelles et accessibles pour les utilisateurs de produits Apple. L’outil se faisant appelé « Windows Bridge pour iOS » est actuellement disponible en version beta en open source. Il est ainsi accessible pour les  développeurs désireux de tester l’innovation et dans la foulée de participer au développement et à l’amélioration du produit.

Un outil de pointe universel et accessible

Ce que tout le monde devrait savoir à propos du convertisseur, c’est que Windows Bridge est composé d’un compilateur Objectif-C, un langage spécialement utilisé par iOS, et de quatre éléments qui permettent d’intégrer l’outil à Visual Studio. Pour la boîte, l’idée est de permettre aux développeurs de réutiliser une partie du code le plus important, tout en limitant les écritures distinctes pour les API Windows.

Le produit final sera directement intégré dans Visual Studio 2015. Ce dernier est un outil qui permet de créer des applications pour les appareils mobiles et même des applications de bureau. Avec Visual Studio, les utilisateurs peuvent aisément écrire un code pour iOS, Windows et Android via un unique IDE. En d’autres termes, Visual Studio 2015 permet de décupler la productivité et offre la possibilité de réaliser votre travail seul, à la manière d’un grand strat up, un plus de Windows Bridge pour iOS.

Non seulement bénéfique pour les usagers, Windows Bridge pour iOS est en parallèle un moyen pour Microsoft de remplir efficacement et rapidement sa galerie d’applications. La firme pourra ainsi attirer davantage d’utilisateurs de smartphones windows et de développeurs dans l’émancipation des dispositifs mobiles. Un vent nouveau souffle ainsi sous les ailes de la Windows Phone qui baigne actuellement dans un manque d’applications. Actuellement le convertisseur ne prend en charge que les applications concernant les architectures x64, x86 32 et 64 bits. Toutefois, la compatibilité avec ARM sera très prochainement prévue, à savoir vers le début de l’année 2016.

D’autres convertisseurs tiennent en haleine un public impatient

Avant l’annonce officielle du développement du produit, la firme de Redmond a déjà mis en route le projet Westminster. Le projet est aujourd’hui devenu Windows Bridge pour les applications Web. Il
permet d’héberger des sites ainsi que des programmes Web dans la boutique en ligne de Windows 10.

Il y a également le projet Astoria qui est désormais connu sous le nom de Windows Bridge pour Android. Avec ce produit, l’objectif des développeurs d’applications Android est l’utilisation de code C++ et Java pour des plateformes tournant sous Windows 10 Mobile tout en restant dans l’environnement du développement Android.

D’autre part, le projet Centennial dédié à Windows Bridge pour Classic Windows ne pourra être testé qu’en 2016. Le projet consiste à rendre possible la mise en publication dans le magasin pour mobiles de Windows des applications classiques qui sont actuellement sou .NET et Win32.

Dans l’attente de la mise en service officielle de Windows Bridge pour iOS, Microsoft en profite pour apporter des améliorations à son projet ANGLE. L’objectif du projet est de traduire les appels OpenGL vers DirectX. D’après les confirmations de la firme de Redmond, les changements apportés dans le projet ont été acceptés et validés par Google.

Vous êtes passionnés de la technologie? La culture geek, ça vous dit quelque chose ?


mot clés :