Le marché du Cloud connaît une progression annuelle de l’ordre de 20 %. Il atteint 3,4 milliards d’euros en 2013. Le marché parvient à son seuil de maturité en 2015 et pèse désormais près de 5 milliards d’euros. Plus d’un DSI sur deux y trouve intérêt d’opter pour. Plus de 60 % d’entre eux utilisent des services SaaS contre 40 % demeurant favorables aux IaaS et PaaS. Malgré ces chiffres, la France accuse un retard par rapport à d’autres pays où le concept de Cloud Computing fait déjà partie du quotidien des entreprises et des utilisateurs ordinaires.land area in Europe the night

Bref aperçu des tendances du marché du Cloud en France

Elles se résument en cinq points :

  • Le maintien de la dynamique de croissance du marché des solutions de Cloud Computing et des services y afférents. La part du SaaS demeurant prépondérante avec un rapport de plus de 2/3.
  • L’essor des prestations d’expertise et de conseils axées sur des projets Cloud d’environnement critiques ou de pôles stratégiques qui renvoie vers la détermination des besoins techniques et fonctionnels, la migration, l’accompagnement au changement, le renforcement des mesures sécuritaires et juridiques, etc.
  • L’expansion des services à forte valeur ajoutée : service d’exploitation d’environnement dans le Cloud, paramétrage, intégration, etc.
  • L’hybridation des environnements Cloud, l’appel à l’intervention de services Cloud dédiés, le recours à des plateformes d’intégration tierces fournisseur d’application de programmation d’interface (API) et connecteurs associés.
  • La verticalisation des offres pour une meilleure réactivité aux enjeux sectoriels inhérents au contexte.

Le marché français du Cloud : le SaaS caracole au premier rang

Le Sofware as a Service demeure la déclinaison Cloud la plus privilégiée des Français avec près de 70 % de taux d’utilisation. Pour 80 % des structures, le recours à cette solution est d’ordre purement stratégique. Le IaaS tend aussi à gagner du terrain avec près de 20 % de taux d’utilisation auprès des entreprises contre seulement 10 % pour le PaaS.

Adoption du Cloud : la France toujours dans la moyenne basse

Par rapport à ses homologues européens, l’Hexagone demeure dans la moyenne basse en termes d’utilisation de Cloud. En 2014, le taux d’utilisation de cette avancée en milieu professionnel peinait à dépasser le seuil des 15 % chez les Français alors qu’il dépassait 35 % la même année en Italie, au Danemark et en Suède. Le taux d’utilisation de Cloud aux fins de messagerie par les entreprises européennes est évalué à près de 20 % la même année contre environ 45 % pour l’utilisation SaaS de solutions CRM, de comptabilité et de finances entre autres.

Toutes les actualités relatives au Cloud Computing sont disponibles sur cloudwatt.com.


mot clés :