Sachez qu’en tant que client auprès d’un fournisseur en électricité, vous avez des droits. Vous disposez de plusieurs moyens pour contester le montant de la facture qui vous a été livrée. Cependant, quelles sont les démarches à faire ? Et comment en informer le haut responsable de l’entité ?

Les causes probables d’une hausse dans la facture

De votre côté, il se pourrait par exemple que vous utilisiez un appareil électroménager défectueux. Vous aurez aussi dû acheter de nouveaux appareils gourmands. Il se peut aussi que la tension de l’électricité du quartier où vous êtes fasse des rebonds extrêmes, ce qui peut être également dangereux : les fuites. Vos câbles ou vos conduites peuvent subir des dysfonctionnements qui pourraient, sans que vous vous en rendiez compte, entrainer une hausse importante de votre consommation. Dans ces cas-là, vous ne pourrez rien faire, car vous serez obligé de payer le montant exact inscrit dans la facture. Par contre, le fournisseur pourra vous proposer une facilité de paiement si le montant est vraiment exorbitant.

Du côté du fournisseur, il se peut que vous ayez consommé normalement. Pourtant, on vous décrit un montant impossible. Il est possible, dans ce cas, que la base de données du fournisseur subisse un bug important, ce qui changerait la facturation. Sinon, vous auriez pu rater un changement ? Peut-être que le fournisseur vous a déjà averti par mail ou par recommandé d’une hausse du prix de l’électricité. Alors là, un compromis peut avoir lieu, mais il faudra bien prendre rendez-vous avec un haut responsable de la clientèle.

La lettre de contestation de facture d’électricité

Après avoir vérifié l’évolution de votre consommation en observant de près l’historique et les index relevés, vous vous réalisez vraiment que le montant à payer stipulé dans la facture est anormal ? Cependant, vous pouvez déjà envoyer une lettre de contestation de facture d’électricité à votre fournisseur.

Cette lettre sera à titre informatif, faisant savoir que vous n’acceptez pas de payer le montant sans justification. Ainsi, vous devez préciser votre dernier numéro de facture, avec la date exacte de la livraison. Mentionnez le montant inscrit, et citez les montants inscrits dans les deux derniers mois précédents. Expliquez que vous n’avez rien changé par rapport à la consommation, et que tous les appareils ainsi que les conduits d’électricité fonctionnent normalement. Enfin, demandez   à ce qu’un responsable puisse venir chez vous pour vérifier le compteur et tout le raccordement.

Ainsi, vous obtiendrez des justifications, ou sinon, le fournisseur sera obligé de réviser votre facture et vous renverra la facture avec le montant normal.


mot clés :