Le référencement, à la base du content marketing

Pour permettre aux différents sites de trouver une place prépondérante sur le web, les moteurs de recherche ont mis en place différents algorithmes permettant de les classifier automatiquement selon l’importance de leurs contenus respectifs. Chaque portail internet se doit donc de miser sur son contenu, qu’il s’agisse d’images, de textes ou de vidéos. C’est ce qu’on qualifie de content marketing, le point-clé pour référencer un site et pour optimiser son taux de conversion. Seulement, pour y parvenir, il faut connaître les bases du référencement pour ne pas se perdre dans ce vaste monde virtuel tout en respectant les différentes étapes et méthodes d’évaluation d’une page web par Google.

Le content marketing dans une stratégie digitale

Pour obtenir un excellent contenu webmarketing, il faut mettre en place un plan étudié, préparé et bien structuré. La mise en place d’une stratégie digitale est donc nécessaire pour que chaque outil soit utilisé de façon optimale. Sa réalisation ne se limite pas uniquement à l’utilisation d’outils techniques, il faut aussi qu’elle soit effectuée à l’aide de techniques adaptées et de ressources humaines. De la conception à la mise en œuvre effective, tout doit être mûrement réfléchi pour obtenir une réussite totale.

Qu’est-ce qu’une stratégie digitale ?

La stratégie digitale est le pont existant entre univers organique et numérique. C’est une technique de communication se servant des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) pour atteindre les objectifs marketing déterminés au préalable par une marque, une association, une entreprise, etc. En fait, c’est un ensemble d’actions complémentaires reliant plusieurs expertises de métiers telles que la conception et la création de sites web, le SEO/SEM/SMO, l’acquisition de trafic, l’e-mailing, le marketing, l’événementiel et les recommandations. Le principe de base de la stratégie digitale est assez simple, elle utilise chaque univers de métier comme levier pour favoriser l’action de l’autre. C’est aussi une étude des ressources, du budget et des outils qui sont des besoins stratégiques essentiels. Le nombre des personnes nécessaires lors de la mise en œuvre, le temps à passer pour chaque poste, le coût de l’ensemble du dispositif, le montant et la durée de l’investissement, la rentabilité, les outils de diffusion à utiliser, le choix d’outil… doivent être étudiés minutieusement et déterminés au préalable. La stratégie digitale est également une étape cruciale pour poser et définir des objectifs qui peuvent être nombreux ou unique. Il peut s’agir d’acquisition de notoriété avant le lancement d’un produit, d’augmentation de trafic sur un portail web, de conquête de nouveaux prospects, de fidélisation ou de rectification suite à une réputation ternie.

Rôles du content marketing dans une stratégie digitale : le référencement

Augmenter la visibilité d’un site afin d’obtenir un objectif ciblé, tel est le but premier du référencement. C’est une priorité absolue pour atteindre un positionnement optimal, essentiel pour être visible et mieux accessible sur le net. Un site bien référencé est un site capable d’attirer beaucoup de visiteurs. Pour cela, il doit être connu des moteurs de recherche tels que Yahoo, Google, Bing ou autres. Le travail consiste à inscrire et à indexer plusieurs pages d’un site web sur les moteurs de recherche, annuaires et certains sites spécialisés. La meilleure façon pour y parvenir est de générer un excellent content marketing, grâce à l’utilisation des mots-clés en rapport avec le site. En effet, l’établissement d’une liste de mots-clés est un passage obligatoire pour travailler le référencement SEO. Seulement, ils ne s’utilisent pas à tort et à travers. Il faut faire usage d’une certaine stratégie pour être référencé correctement.

Organiser la structure et sémantique des contenus

Pour être utilisé efficacement, les mots-clés doivent être organisés durant le référencement. C’est l’une des étapes les plus importantes dans la préparation des contenus web. L’idéal serait donc de les organiser en plusieurs niveaux en fonction de leur importance. Les mots-clés principaux doivent figurer dans la méta title et être encadrés dans la balise h1, les mots-clés secondaires dans le chapeau de la page avec la balise h2, et les mots-clés importants en gras et dans le h3. Certains mots-clés peuvent paraître dans le texte sans être mise en valeur. Pour favoriser le maillage à l’intérieur du site, les liens internes et externes aussi ne doivent pas être négligés dans les textes.

Autres utilités de l’organisation structurelle et sémantique des contenus

Une fois organisées, la structure et la sémantique des contenus ne permettent pas uniquement d’augmenter la visibilité sur internet. Elle peut aussi servir de base pour effectuer des campagnes Adwords en générant une suite de requêtes sous forme d’expressions ou d’addition de mots. Par la même occasion, cela permet de vérifier la pertinence des requêtes, de remettre à jour les bases de mots-clés et de retravailler une partie des pages. Cette organisation permet également de préparer les requêtes de veilles sectorielles, concurrentielles, e-réputation, ... Cela permet de suivre constamment les activités des concurrents, de se tenir informé et de revoir ses actions SEO régulièrement.

Comment bâtir une bonne stratégie de content marketing ?

Le marketing de contenu est capable d’offrir de nombreux avantages aux sites internet qui savent s’en servir. C’est un outil durable et complémentaire aux canaux de communications classiques, tout en attirant un maximum d’utilisateurs grâce à des contenus pertinents. Il permet également de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Seulement, il faut savoir s’y prendre pour espérer obtenir de bons résultats, en mettant en place une stratégie éditoriale efficace.

Les objectifs et l’audience visée

Pour une bonne stratégie éditoriale, il faut préalablement définir des objectifs et cibler une audience. La stratégie à mettre en œuvre dépend de ces deux critères. Chaque site doit donc établir au préalable son but qui peut être la recherche d’une notoriété ou pour informer, distraire, convaincre, vendre, ... Pour ce qui est de l’audience, il faudra penser à étudier de près les cibles qui peuvent être des entrepreneurs, des clients, des prospects, des particuliers, ... Plus la connaissance de l’audience est affinée, plus il est facile d’établir une stratégie pertinente et efficace.

Les plateformes de discussion de votre audience

Une fois les objectifs et l’audience définis, il est maintenant temps de détecter les plateformes de discussion des cibles. Pour cela, il est nécessaire de cerner leur comportement, ainsi que leurs lieux d’échanges privilégiés. Il faut donc mener de simples enquêtes auprès des réseaux sociaux classiques ou professionnels, ainsi que des différents blogs ou forums ayant un lien avec le produit ou l’activité visée. Grâce à cet investissement, cartographier les plateformes de discussion de votre audience est un jeu d’enfant. Cela permet également de collecter des informations, d’enrichir la stratégie et de découvrir d’autres territoires d’expression.

Identifier les centres d’intérêts de vos cibles

Pour identifier les centres d’intérêt des cibles, il suffit de récolter des informations pertinentes trouvées sur les réseaux sociaux, forums, etc. Il serait aussi avantageux d'effectuer un Similar Web ou une manière d' espionner la concurrence. Le résultat serait optimal si le site dispose d’un blog destiné à supporter une stratégie de communication. L’idée est simple : exploiter et privilégier les thèmes des articles les plus commentés et les plus consultés ou qui ont généré le plus d’échanges. Cela permet de susciter plus facilement l’intérêt de l’audience. Pour faire plus simple, il est aussi nécessaire de solliciter l’aide des collaborateurs qui tissent un lien direct avec les cibles. Ils sont bien placés pour connaitre leurs besoins. Après, il ne reste plus qu’à générer des contenus répondant à leurs attentes.

Quels types de contenu publier ?

Le type de contenu à publier reflète l’image d’un site. Il s’agit d’un choix permettant d’imposer une image forte et cohérente avec les objectifs établis. Le type de contenu doit donc répondre aux buts à atteindre. Pour les ventes, privilégiez les supports relationnels tels que les fiches techniques, les démonstrations interactives ou les fiches techniques, tout en soignant les fiches produits et en insérant un module de notation par les utilisateurs. Pour gagner en notoriété, optez pour des dispositifs éveillant l’émotion telle que les quizz, les jeux, les vidéos de marques, etc. Bien entendu, il faudra délimiter le territoire éditorial, soigner les messages, travailler le wording, choisir les formats éditoriaux et se fixer des objectifs réalisables et mesurables qui sont des points clés du référencement. il ne faut pas oublier que l’intégration Web est un gage d’un bon développement web.

Attirer et fidéliser

Pour attirer et fidéliser les internautes, un site doit être capable de leurs donner satisfaction. Là encore, tout dépend des contenus qui doivent apporter une valeur ajoutée certaine en tenant compte des problématiques et des centres d’intérêt des cibles. Pour cela, il est primordial de présenter des contenus séduisants susceptibles d’attirer l’attention. Certes, un portail web est fait pour présenter un produit, mais il faut quand même éviter d’y axer l’ensemble des communications en proposant d’autres thèmes que les clients peuvent commenter, consulter et partager. L’introduction de la publication doit être préparée soigneusement, car c’est le point d’accroche des auditeurs. Il faut donc présenter des titres bien travaillés capables de susciter la curiosité et de convaincre de leur utilité lors du référencement.

Publier et partager

En référencement, créer des contenus pertinents ne suffit pas pour optimiser un site. Il faut aussi les publier et les partager sur les plateformes d’audience préférées des utilisateurs pour qu’ils puissent en profiter. Dans ce cas précis, le teasing qui consiste à ne révéler qu’une partie de la publication est une méthode permettant de susciter la curiosité. Après, il ne reste plus qu’à effectuer des commentaires et à inciter les allocutaires à partager et à donner leurs opinions. Pour consolider le lien, il ne faut pas hésiter à répondre aux différentes questions posées par l’audience et à réagir aux commentaires postés.

La stratégie éditoriale, pour un site web vivant

De nos jours, chacun a la possibilité de créer un site internet. Ce qui est déjà une prouesse, mais le véritable défi est de le garder en vie, animé et capable d’attirer le plus d’auditeurs possible grâce au référencement. Le but est d'obtenir une place privilégiée dans les moteurs de recherche. D’où l’importance de l’établissement d’une bonne stratégie éditoriale pour ne pas tomber dans l’oubli. Ce qui est d’ailleurs le cas pour de nombreux sites incapables d’entretenir leurs pages. E-réputation et gestion de blog, quel est le bon rythme ? C'est ce que nous allons découvrir.

Miser sur le référencement

L’entretien d’un site dépend principalement d’un référencement éditorial qui se pratique tout le long de son cycle de vie. Il est perpétué grâce à une exploitation optimale et efficiente des mots-clés, choisis en fonction des buts à atteindre. Ce qui doit être toujours le cas dès la phase stratégique jusqu’à la phase d’entretien. Voici Quelques techniques SEO insoupçonnées pour booster son trafic. Au début de l’aventure, il est donc primordial d’exploiter les talents d’un excellent rédacteur qui aura pour tâche d’insérer avec finesse les expressions choisies en amont. Par la même occasion, il doit être capable d’explorer l’univers lexical de la thématique. Tout cela permet au site de gagner en visibilité et en notoriété qu’il doit garder et optimiser au fil du temps. C’est pour cela que durant la période d’entretien, il est aussi nécessaire de mesurer la portée du référencement sur les moteurs de recherche et auprès des auditeurs. Un audit de positionnement permet d’y voir clair et de mesurer l’étendue de la tâche. En cas de besoin, la mise en place de mesures correctives est à envisager. Pour permettre à un site de survivre dans la jungle de l’univers du web qui est de plus en plus concurrentiel, il doit être traité comme un véritable média en mesure d’atteindre des objectifs communicationnels, tout en fournissant des contenus de qualité.

Miser sur l’édition et la mise en ligne

Pour entretenir un site, le référencement continuel n'est pas suffisant. Les contenus et les informations fournies par l’auteur doivent être lisibles et adaptées à son lectorat. Cela doit aussi être le cas pour les mots-clés qui doivent être clairement lisibles et présents. Pour cela, un éditeur doit y attribuer tout son savoir-faire. Ensuite, les contenus doivent être mis en ligne et publiés. Bien entendu, il faudra tenir compte des micros contenus, des métadonnées et de la « trouvabilité ».


mot clés :